Gouvernance des grandes entreprises: où sont les femmes?

DEIDiversityHuman ResourcesDiversity, Equity, and Inclusion Advisory
Article Icon News Article
1月 04, 2017
2 read
DEIDiversityHuman ResourcesDiversity, Equity, and Inclusion Advisory
This article quotes Russell Reynolds Associates Consultant Marc Sanglé-Ferrière about France's corporate governance laws.
rra-background-green-6.jpg

Article Published in Franceinfo

The franceinfo article, “Gouvernance des grandes entreprises: où sont les femmes?,” quotes Russell Reynolds Associates Consultant Marc Sanglé-Ferrière about France's corporate governance laws. The article is excerpted below. 

C'est la loi Copé-Zimmerman qui le dit : depuis le 1er janvier 2017, il doit y avoir au moins 40% de femmes dans les conseils d'administration et de surveillance des grandes entreprises françaises ! La loi est-elle respectée ? L’œil du 20h a fait les comptes! 

Ça nous a pris un peu de temps mais nous avons interrogé toutes les grandes entreprises françaises concernées par cette loi ! 118 exactement ! D’après nos calculs, 4 entreprises sur 10 ne sont pas encore en règle! BIC par exemple : 30% de femmes au conseil d’administration ! JCDecaux, le spécialiste du mobilier urbain : 25%. Carrefour : 23% seulement. 

La loi a pourtant été votée en 2011 ! Alors pourquoi six ans après, le compte n’y est pas ? Pour Marc Sanglé-Ferrière, directeur général du cabinet Russell Reynolds France, chargé de recruter de futures administratrices, ce ne sont pourtant pas les profils qui manquent : "On n’a pas enregistré de difficultés particulières dans un secteur ou un autre. A chaque fois que nous avons cherché à recruter une administratrice avec un profil particulier nous l’avons trouvé”. 

Alors où est le problème ? Chez Genfit, société biopharmaceutique, il y a 20% de femmes au Conseil de surveillance. Pour le patron, il faut du temps pour changer les mentalités: "Ce n’est pas facile dans ce milieu là, je ne dis pas que c’est impossible, mais ce n’est pas facile. Malheureusement je pense que l’industrie pharmaceutique est peut-être traditionnellement un peu machiste". 

To read the full article, click here.